Immobilier et mer

« Avec l'arrivée progressive d'hommes d'affaires self-made-men, les biens qui bordent les côtes méditerranéenne, atlantique ou le littoral corse sont devenus LE produit recherché générant une réelle surcote vis-à-vis des villégiatures de l'arrière-pays », prévient Thibault de Saint-Vincent, patron du groupe Barnes. Soumis à la loi Littoral, les « premiers rangs vue mer » ne peuvent être agrandis, mais ont le gage de ne pas voir une construction inopportune fleurir sur un terrain vierge entre la maison et la plage. Le nec plus ultra ? Posséder un accès direct au rivage par un petit chemin conduisant jusqu'aux rochers. « Dans tous les cas, ces biens résistent beaucoup mieux à la baisse des prix si d'aventure un coup de vent fait tanguer le marché », ajoute Sylvain Boichut.

Affaires

Les professionnels assurent qu'on peut encore réaliser de belles affaires. « Depuis l'automne 2016, les vendeurs font preuve de flexibilité et, contrairement à Paris, lâchent encore du lest dans leurs négociations », indique Alexander Kraft. « Les acheteurs américains entendent profiter du cycle de hausse des prix qui se profile jusqu'en 2020 en France », observe Laurent Demeure, PDG du groupe Coldwell Banker France et Monaco.

 

Posséder une maison en bord de mer (ici, le golfe du Morbihan) permet d’afficher sa réussite ­sociale. Le nec plus­ ­ultra : un accès direct au rivage. © Sotheby’s International realty

 

À Biarritz, tonique station balnéaire de la Côte basque, les meilleurs appartements avec vue sur mer des quartiers de Milady, Port-Vieux et Grande-Plage, peuvent dépasser 12 000 euros/m2 tandis que ceux situés en premier rang de la plage du Miramar partent entre 15 000 et 20 000 euros/m2. C'est à ce tarif que démarrent les appartements longeant la Croisette, qu'il faut toutefois majorer de 25 % si l'on cible un des derniers étages. Côté maisons, si l'on veut profiter de trois belles chambres au bord de l'eau, il en coûtera au moins 1,5 million d'euros à Deauville et 2 millions à Dinard, Saint-Malo, Bonifacio et Porto-Vecchio. Le ticket d'entrée de la facture devient plus salé, à hauteur de 3 millions, à Biarritz, le Pyla et au Cap-Ferret. Les prix s'envolent à plus de 5 millions à Ramatuelle, et au-delà de 8 millions pour une habitation de 250 mètres carrés habitables avec 4 000 mètres carrés de terrain dans le très chic domaine des Parcs de Saint-Tropez. À Villefranche et Beaulieu-sur-Mer, deux communes limitrophes situées entre Nice et Monaco, beaucoup de villas de standing sans vis-à-vis font face à la mer. Sur les hauteurs, entre la basse et la moyenne corniche, ces biens valent selon leur superficie entre 1,5 et 5 millions d'euros, voire bien au-delà. « Cela peut monter jusqu'à 10 ou 15 millions d'euros », assure Roxana Petitpierre, d'Anaxor Luxury Real Estate. « Sur la Côte d'Azur, seconde région de France où la concentration de maisons secondaires est la plus forte, les clients recherchent souvent une adresse de prestige, constate David Scheffler, président d'Engel & Völkers France. Mais ils sont sensibles au bon prix, car ils prennent en compte la revente. »

H2B Les Hommes de Biens : Immobilier et mer - Page 82 | H2B Les Hommes de Biens immobilier saint malo , immobilier rennes , immobilier rennes , immobilier le rheu , immobilier chantepie , immobilier saint meloir des ondes Logements neufs et vente de maisons, appartements sur Saint-Malo, Dinard, Rennes. immobilier Rennes, Saint Malo, Dinan, Bruz, Dinard - Appartement, Demeure de Prestige, Longère, Maison, Parking / box, Programme Neuf, Terrain, - Rennes, Saint Malo, Dinan, Bruz, Dinard - Votre agence H2B Immobilier Saint-Malo est spécialisée dans l’estimation, la vente, la location de maisons, appartements et l’achat en immobilier neuf à St-Malo, Rennes